Qu’est-ce qu’une traduction assermentée et pourquoi est-ce important?

Le 14 septembre 2020 | Doka Translations

La traduction assermentée est récemment devenue très importante en raison du commerce international, de la création de blocs politico-économiques, de la migration et du tourisme.

Mais qu’est-ce que c’est? La traduction assermentée est généralement reconnue comme une traduction officiellement acceptée d’un document juridique ou de tout document qui doit être accepté dans une situation juridique, comme les certificats de naissance, les certificats académiques ou les déclarations. Les traductions assermentées sont toujours nécessaires lorsqu’une traduction doit être utilisée à des fins administratives ou pour des exigences gouvernementales.

Il n’y a pas de réglementation fixe concernant les traductions assermentées, car les exigences dépendent du pays dans lequel elles seront utilisées, et les réglementations peuvent donc changer en fonction de l’emplacement. C’est pourquoi nous pouvons également désigner ce type de traduction comme certifiée, publique ou officielle, selon le processus de traduction utilisé pour le pays cible.

Cependant, il existe différents processus nécessaires pour valider une traduction en fonction du pays d’origine de la traduction et du pays dans lequel le document final sera livré. Certains des plus courants sont les suivants :

  • Une traduction peut être considérée comme officiellement certifiée si le document a été traduit par un «traducteur assermenté». Il y a certains pays comme l’Espagne, la France ou les Pays-Bas, où un traducteur devient traducteur assermenté en prêtant serment devant un tribunal, de sorte que ses traductions soient acceptées comme une version complète et fidèle de l’original et conformément aux dispositions légales. exigences. Ces traductions comprennent également la signature et le sceau du traducteur. Dans des pays comme le Royaume-Uni ou les États-Unis, cela n’existe pas. Dans ces pays, une traduction peut être certifiée si elle a été signée par le traducteur en présence d’un avocat ou d’un notaire; cependant, l’avocat ou le notaire ne garantit pas l’exactitude du document, mais le traducteur qui le signe en assume l’entière responsabilité. Par exemple, si un document a été traduit négligemment,
  • Une traduction peut également être certifiée par le traducteur ou la société de traduction en indiquant leurs qualifications. Pour ce faire, le traducteur ou la société de traduction doit:
    • confirmer que le document est une traduction fidèle et exacte du document original
    • imprimer la date de la traduction
    • fournir un nom complet et les coordonnées du traducteur ou d’un représentant de la traduction compagnie.

Afin de rendre ce processus plus facile et plus rapide en Angleterre, la Convention de La Haye du 5 octobre 1961 a rédigé la Convention Apostille, qui est un timbre ou un formulaire imprimé contenant dix champs standard numérotés. Il garantit que tous les documents de l’administration ou des organismes judiciaires de chacun des 51 pays qui l’ont signé sont valables dans ces pays.

Par conséquent, toute traduction assermentée doit être accompagnée de cette garantie pour être efficace. Il est d’autant plus impératif d’avoir l’apostille sur la traduction assermentée d’un document juridique. Cette apostille certifie que la personne qui envoie la traduction (dans certains pays, par exemple en Espagne, c’est généralement le traducteur), agit comme attester du document et certifie l’exactitude, l’exhaustivité et la valeur officielle du document.

Certifier une traduction pourrait devenir une procédure de longue haleine. Par exemple, si un document doit être traduit à partir d’un État non signataire, il devra être certifié deux fois (dans le pays d’origine et le pays où il sera utilisé).

Avec l’apostille, les documents peuvent être légalisés sans la participation de tiers, rendant ainsi le processus plus rapide et plus simple.

Vous pourriez être intéressé par…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *