Comment devenir traducteur assermenté ?

Le 19 avril 2020 | Doka Translations

Le traducteur assermenté joue un rôle clé dans l’accomplissement de formalités dans de nombreux pays. C’est en effet le traducteur assermenté qui certifie l’authenticité d’un document dans la langue d’un pays cible. Prestation indispensable pour l’achat d’un bien à l’étranger, un dossier de naturalisation ou l’obtention d’une licence dans une école à l’étranger, la traduction assermentée est très utile dans de nombreuses démarches. Vous allez découvrir dans cet article comment devenir traducteur assermenté.

D’un point de vue commercial, la traduction assermentée est une niche très intéressante qui ne connaît jamais la crise. Les clients en auront toujours besoin ! Si vous souhaitez devenir traducteur assermenté, lisez cet article qui vous explique le cursus nécessaire et le travail au quotidien de cette profession.

Qu’est ce qu’un traducteur assermenté ?

Un traducteur assermenté est un traducteur qui a prêté serment auprès d’un tribunal ou d’une cour d’appel. Il est habilité afin de pouvoir traduire n’importe quel document d’ordre administratif, judiciaire ou migratoire en vue de l’accomplissement d’une formalité légale. Ce processus est généralement demandé par une institution publique (préfecture par exemple) ou des organismes privés (tels qu’une école ou une banque). Le traducteur assermenté collabore également avec les différentes instances juridiques et administratives. Cela est très utile pour la réalisation de traduction de documents juridiques devant être exploités dans le cadre de procédures administratives ou pénales.

Le traducteur assermenté proposé également des prestations de traductions officielles à une clientèle de particuliers. Il peut s’agit d’effectuer la traduction d’actes d’état civil (carte d’identité, acte de naissance, livret de famille). Il peut également s’agir de traduction de diplômes, de statuts d’entreprise, de contrats notariés ou bien de jugements. Son statut lui permet d’être le seul traducteur habilité à la certification d’une traduction à l’original, ce qui n’est pas le cas d’un traducteur classique. Lorsqu’il a terminé la traduction d’un document, le traducteur assermenté doit signer le cachet et le tamponner de son numéro d’ordre.

Quel est le rôle du traducteur assermenté ?

Il n’existe pas de formation de traducteur assermenté à proprement parlé car il s’agit d’une spécification du métier de traducteur. Si vous souhaitez devenir traducteur assermenté, devenez d’abord traducteur diplômé dans une paire de langue que vous maîtrisez parfaitement. Maîtrisez au moins une langue étrangère et votre langue native. À partir du moment où vous êtes un citoyen français, majeur possédant un casier judiciaire vierge, vous pouvez tout à fait devenir traducteur assermenté. Pour cela, il faudra que vous puissiez être nommé par la Cour d’Appel. Il y a de très nombreuses candidatures chaque année. Avec un bon dossier et plusieurs années d’expériences dans la traduction, vous optimisez votre chance de pouvoir devenir traducteur assermenté !

Vous avez de l’expérience professionnelle en tant que freelance ou pour une agence de traduction ? Vous êtes donc légitime de postuler pour devenir traducteur diplômé. Dès lors, vous pouvez retirer un dossier auprès du Tribunal de Grande Instance de votre circonscription. Complétez-le rigoureusement et faites valoir vos talents ! Tel un entretien d’embauche, il s’agira de vendre vos services mais aussi votre intégrité. Une fois rempli, adressez votre candidature au Producteur de la République au Tribunal de Grande instance. Vous pourrez ensuite être convoqué par la gendarmerie ou la police. Ils vérifieront certaines des informations que vous avez remplies dans votre dossier.

Si votre candidature est acceptée, la Cour d’Appel de votre lieu de résidence vous convoquera pour prêter serment. Soyez patients ! Vous pouvez en effet attendre une année afin de savoir si votre candidature a été retenue. Vous obtiendrez ensuite le titre de Traducteur Assermenté. Ce titre est reconnu dans la France entière et vous permet d’exercer le métier de traducteur assermenté pour cinq ans renouvelable. Votre profil figurera dans l’annuaire des traducteurs interprètes assermentés.

Où travailler ensuite ?

Une fois que vous aurez ce titre, vous pouvez très bien continuer de travailler en tant que traducteur freelance. Vous pourrez alors proposer un service en plus de la traduction classique. Vous pouvez également travailler pour une agence de traduction. Pour ces agences, c’est un vrai plus de travailler avec des traducteurs assermentés ! Gardez cependant en mémoire que le titre de traducteur assermenté est très convoité. En effet, il y a beaucoup de candidatures pour peu de places !

L’acceptation de votre candidature dépendra de nombreux facteurs. Cependant, selon les langues que vous maîtrisez à la perfection et votre expérience professionnelle, vous pouvez obtenir le titre de traducteur assermenté plus ou moins rapidement. Parfois, il faudra renouveler votre demande plusieurs années. Vous pourrez ainsi obtenir ce titre prestigieux convoité par de nombreux traducteurs.

Besoin d’une traduction assermentée ? N’hésitez pas à commander vos traductions assermentées en ligne.

Les qualités du traducteur assermenté

Si vous souhaitez devenir traducteur assermenté, vous devrez bien sûr faire preuve d’intégrité auprès des différentes instances. Cela est valable dans votre dossier et dans votre vie en générale. Vous devrez faire preuve de beaucoup de rigueur et étudier rigoureusement les détails. Votre traduction ne peut en effet comporter d’erreur car le traducteur assermenté engage sa responsabilité. C’est valable dès qu’il délivre une traduction (c’est d’ailleurs pour cela qu’il doit la signer). Vous aimez les institutions ? Vous avez un goût prononcé pour la justice et un véritable don pour les langues vivantes mais également les relations humaines ? Le métier de traducteur assermenté est fait pour vous.

Cette profession oblige d’être disponible pour répondre à toutes les exigences des différentes institutions. Vous devrez par exemple vous rendre disponible pour venir en pleine nuit au commissariat si un suspect est en garde à vue. Vous aurez aussi à vous rendre au Tribunal assister aux audiences. C’est un travail qui demande une véritable passion ! Pour résumer, un traducteur assermenté est le fruit d’un véritable engagement auprès des institutions. Vous mettrez à disposition un savoir-faire unique dans la traduction et l’interprétation. Il faudra cependant que vous maîtrisiez votre combinaison de langue à la perfection ! Postuler en tant que traducteur assermenté n’est pas un engagement à prendre à la légère. Prenez votre temps, façonnez-vous très bon dossier. Vous optimisez ainsi vos chances d’être sélectionné. Tentez à nouveau votre chance les années suivantes si vous n’êtes pas pris dès la première fois !

Lorsque vous postulez un dossier, ne misez pas tout sur le fait de devenir traducteur assermenté. Continuez les missions en tant que traducteur freelance ou pour le compte d’une agence. Vous disposez ainsi d’un plan de secours si votre candidature n’est pas retenue. Bonne chance à vous !

Vous pourriez être intéressé par…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *